*
30/1/2017 11:00:00 (1257 lectures)



 - Règlement route de la lentille 2017 :    télécharger le règlement

 - Inscriptions route de la lentille 2017 :   télécharger fiche inscription


 



18/1/2017 2:45:00 (803 lectures)

  ​Assemblée générale 2017 avec remise d'un trophée à Léon Richaud pour les 10 ans de présidence. Un grand merci à lui de la part de tous les membres d'attelage 43.

 
 


   
 


 


 
 



4/8/2015 9:00:00 (2265 lectures)

Retrouvez l'intégralité de l'article du journal L'EVEIL au format pdf

Un événement remarqué sur la route de la lentille 2015

le 31 juillet, le 1er et 2 août 2015

« Sur la route de la lentille 2015 » : un cru exceptionnel
 
 
Ce week-end, c’était l’effervescence dans la paisible commune de Costaros puisque pendant trois jours, le bitume a résonné au pas des chevaux. Et pour cause, ce sont environ 100 équidés qui ont foulé le pavé pour le plus grand plaisir de tous.
 
Un rendez-vous incontournable
 
Tout d’abord, il est nécessaire de rappeler que cette manifestation, organisée par l’association Attelage 43, présidée par M. Léon Richaud et désormais d’envergure nationale, a vécu une 4ème édition pour le moins exceptionnelle. Celui-ci soulignait d’ailleurs que l’organisation de ce genre d’évènement nécessite un an de préparation et surtout de la passion.
 
A la clef, un succès phénoménal puisque pour l’occasion, quelques 54 attelages ont vécu une multitude de moments magiques dus à la richesse du programme. Pour cela, de nombreuses équipes n’ont pas compté leurs kilomètres et le nombre d’heures de trajet car plus de quinze départements étaient représentés (Allier, Cantal, Loire, Côte d’Or, Doubs, etc.). Mais évidemment, ce qui compte c’est la convivialité. Chacun se connaît plus ou moins car ce genre de rassemblement est assez fréquent en France et les véritables passionnés s’y retrouvent presque systématiquement. Pour beaucoup d’entre eux, l’évidence est simple : « on est ici pour profiter des gens et du paysage. Ce sont de vraies vacances pour nous. Tout est super, on ne peut même pas trouver un point négatif. Les bénévoles sont sympas et attentionnés, l’organisation est bien rôdée. Nous n’avons manqué de rien et les chevaux non plus. C’est sûr on revient dans deux ans ! ». C’est l’impression générale qui ressort de ces deux jours. Sur un plan matériel, les organisateurs ont donc réalisé une véritable prouesse. Ainsi, outre le fait d’accueillir autant de chevaux et de passionnés, c’est avec minutie et professionnalisme que les trois épreuves prévues se sont déroulées, notamment grâce au soutien des bénévoles ainsi qu’à M. Berthon, juge, meneur et spécialiste renommé dans le domaine de l’attelage.  
 
Un rassemblement digne des plus grands
 
Dans le milieu, « La route de la lentille » est depuis quelques années une véritable référence ; l’édition 2015 a confirmé et amplifié ce constat.
 
Dès vendredi, on remarquait une atmosphère toute particulière, mélange d’excitation et de joie, qui circulait dans les rues de la ville. Tout au long de la journée, les nouveaux arrivants se sont succédés puis installés dans les terrains prévus à cet effet. Par la suite, chacun était convié à la cérémonie d’accueil qui faisait office d’ouverture à ce grand rassemblement. Comme l’exprimait le président lors de son discours de bienvenue, « vous avez devant vous un homme heureux et une équipe fière de cette manifestation. Quel bonheur de retrouver d’anciens camarades mais aussi quelle satisfaction de découvrir de nouveaux visages et de faire de nouvelles rencontres ». Après les traditionnelles recommandations, les participants attendaient avec impatience les jours à venir.
 
La journée de samedi était quant à elle réservée à deux épreuves bien distinctes. Tout d’abord, dans la matinée, les attelages se sont élancés deux par deux, au départ du marché aux veaux de la commune, afin de parcourir les magnifiques sentiers de notre département. Quelques centaines de mètres plus loin, chaque attelage se séparait de son binôme pour suivre un itinéraire précis d’une distance de 13 kilomètres. C’est donc, espacé de 5 minutes, que chaque équipe, en respectant un tracé spécifique, balisé dans les jours précédents par les organisateurs, devait gérer le temps et l’allure en fonction du dénivelé parfois quelque peu impressionnant. Mais là encore, tout était prévu pour que les choses se passent au mieux car arrivées à des points stratégiques, les calèches faisaient un bref arrêt au ravitaillement, tenu par des bénévoles et accompagnés par les habitants forts sympathiques, qui leur offraient bien volontiers un petit rafraîchissement et quelques gourmandises. Ainsi, que ce soit du côté des Amargiers ou bien du Cros du Pouget, l’ensemble des meneurs et leurs grooms étaient comblés par la beauté des paysages et l’aspect « roulant » des routiers.
 
Après un repas bien mérité, chacun était ensuite livré à lui-même afin de participer au marathon qui nécessite dextérité et énergie, mis en place aux abords du magnifique étang du Péchay. Sur les berges, trois obstacles avaient donc été disposés afin de mettre à rude épreuve le sang-froid des meneurs. Des bidons aux piquets en passant par les îlots, les attelages en simple et en paire ont fait preuve de beaucoup de concentration et de sérieux.
 
Les épreuves du samedi terminées, place à la soirée de gala dans la salle polyvalente, mise à disposition pour l’occasion, par la municipalité. Au programme, une décoration digne des plus grands banquets, un moment de complicité intense, un menu succulent et une animation musicale où chacun a pu se détendre et esquisser quelques pas de danses.
 
La nuit fut courte puisque dimanche, dès 8h 45, les premiers attelages faisaient route sur le tracé parcouru par leur équipier la veille ; l’occasion de découvrir un autre aspect de notre belle région et surtout de magnifiques chemins où il fait bon rouler au pas des chevaux. A l’arrivée, repos et repas pour tout le monde avant que les passionnés ne participent à l’épreuve de maniabilité, prévue dans l’après-midi : dans un parcours où se trouvaient 16 portes (des plots surmontés de balles), les attelages devaient donc, dans un ordre précis, passer les différents obstacles, et ce, le plus rapidement possible sans faire tomber aucun élément. Là encore, de nombreux participants ont assuré un véritable show impressionnant devant des centaines de spectateurs, tant par la vitesse à laquelle le parcours était réalisé que par la précision du passage des portes. Enfin, de manière conviviale et amicale, c’était au président lui-même que revenait l’honneur de clôturer la manifestation par une démonstration d’un superbe attelage de chevaux de sang.
 
Des initiatives sans précédent
 
Enfin, cette route de la lentille était aussi celle où plusieurs initiatives ont porté leurs fruits. En effet, pour la première fois en Haute-Loire, pendant ces deux jours, s’est également déroulé un open de maréchalerie. Pour l’occasion, c’est donc l’équipe de France de cette discipline qui avait fait le déplacement afin de participer à un entraînement ainsi qu’à une compétition dans le domaine. De samedi matin à dimanche après-midi, les murs de la place de Costaros ont donc résonné au son des marteaux sur les enclumes. Dans un temps imparti, chaque maréchal avait donc à réaliser un fer sur mesure de A à Z. Après avoir paré les pieds de l’équidé et mesuré le sabot, c’est avec une tige en fer d’une longueur définie que chacun devait fabriquer son propre fer en respectant de multiples contraintes techniques.
 
De plus, cette route était aussi celle de la générosité puisque dimanche après-midi, après avoir remercié l’ensemble des participants et les nombreux sponsors pour leur soutien, le président d’Attelage 43 remettait avec émotion un chèque d’un montant de 750 euros à David Soulier, responsable de l’association « Je ris, je guéris » qui s’occupe d’enfants hospitalisés au CH d’Emile Roux.
 
La vitrine de la Haute-Loire
 
Ce week-end était également l’occasion de promouvoir le département et son patrimoine local. En effet, la Haute-Loire est connue pour son or vert qu’est la Lentille Verte du Puy AOP. Enfin, ce qui a été un atout majeur de la manifestation, ce sont tous les chemins empruntés par les attelages. La Haute-Loire est une terre de randonnée et la commune de Costaros en est bien la preuve. De l’orée des bois, à la cime des collines, les candidats en ont vu de toutes les couleurs (des champs de blé aux cultures de lentilles en passant par les champs de maïs) pour leur plus grand plaisir. Beaucoup de participants promettent d’ailleurs de revenir en vacances et en famille dans ce coin magique.
 
A l’issue de ce grand rassemblement, tous les passionnés attendent déjà avec impatience la prochaine édition qui aura lieu en 2017.
 
      affiche 2015
presse le progres
.

Attelage 43 organise pour la 4ème édition sa traditionnelle Route de la Lentille, qui se déroulera cette année les 31 juillet, 1er et 2 août, à Costaros (20 minutes du Puy), aux alentours de l'étang du Péchay.

Au programme de cette manifestation d'attelage d'envergure nationale, une soixantaine d'attelages, soit une centaine de chevaux représentant presque toutes les races. Durant le week-end, plusieurs activités vont se succéder pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

Samedi matin et dimanche matin, les attelages parcoureront les sentiers de plusieurs communes. Samedi après midi, les spectateurs assisteront à un grand marathon autour de l'étang du Péchay et dimanche après midi sera consacré à la maniabilité où chaque meneur devra faire preuve de beaucoup de dextérité et de précision avec ses équidés.

Pour la première fois en Auvergne, le public profitera de la présence exceptionnelle de l'équipe de France de maréchalerie, venue concourir pour un open dans la discipline qui se conclura quelques semaines plus tard en Angleterre lors de la finale européenne. Ce week-end est donc un événement à venir voir en famille au plus près de la nature et du meilleur ami de l'homme : le cheval.



27/7/2015 22:00:00 (1769 lectures)

logo attelage43



Pseudo :
User-Login
Votre E-mail